Accueil du site > Les langues > Comptes rendus des réunions avec les jurys > Concours ATS > Compte rendu de la réunion du jury ATS 2018

Compte rendu de la réunion du jury ATS 2018

mercredi 9 janvier 2019, par Christophe Repplinger

ANGLAIS

Ecrits
Certains enseignants se posent des questions sur le format de l’épreuve (remontée UPLS) Pourquoi le format QCM ?
Réponse : Parce qu’il se rapproche du TOEIC (demandé dans les écoles d’ingénieur)
Par ailleurs, le coefficient de corrélation entre écrits et oraux est élevé 70 % , ce qui signifie que l’écrit fonctionne bien.

Remarques sur le contenu du QCM 2018
Beaucoup de phrasal verbs, peut-être trop pour des ATS → critique entendue, il y en aura moins l’an prochain.

Format de l’épreuve :
Il y a une centaine de questions de grammaire et 2, 3 ou 4 textes (si 4, ils seront courts)
Remarque sur les textes à trou de la représentante UPLS :
Contrairement aux questions de compréhension, les textes à trous ont tendance à évaluer davantage la connaissance grammaticale et lexicale des candidats (comme le QCM de grammaire) et non leur compétence de compréhension écrite. Par ailleurs, certains items sont difficiles, plusieurs propositions semblent parfois convenir...
La conceptrice des sujets, Mme Romon, avait pourtant veillé à ce qu’il n’y ait pas d’ambiguïté mais elle portera une attention plus particulière à ce sujet l’an prochain.
Par ailleurs, contactée par mail, elle précise qu’il y aura a priori un seul texte à trous (et deux textes avec questions de compréhension) « Ces articles auront 3 sujets variés afin de ne pas enfermer les élèves dans un contexte unique qu’ils connaîtraient mal ».

Si des coquilles sont trouvées dans le sujet, elles sont prises en compte dans la correction (ex : 2 réponses b)

Oraux

Pour le format de l’épreuve, cf rapport de jury.

L’an dernier, les candidats ont eu le choix entre document iconographique et texte. Ce dispositif sera-t-il renouvelé ?
La coordinatrice des oraux étant absente, quelques questions ont été soumises par mail à M. Dumas pour transmission à la coordinatrice des oraux. Vous trouverez ses réponses ci dessous :

Bonjour,

Veuillez trouver ci-dessous, avec quelque retard, les réponses à vos questions. Cette réponse a été rédigée par la future coordinatrice des épreuves orales.
Vous pouvez communiquer ces informations à vos collègues par tout moyen de votre choix.

Très cordialement,

Comme convenu lors de la réunion ATS, je vous adresse mes questions concernant les oraux d’anglais 
Le rapport de jury 2018 précise : 
"Les épreuves orales s’articulent autour d’articles de presse ou de documents iconographiques (couverture de magazine, cartoons,page de publicité...).
Les sujets sont vastes et sont choisis en fonction de leur intérêt à se prêter à une discussion avec le candidat. Une assez grande partie des documents porte sur des sujets technologiques mais tout type de sujet peut être abordé ( sociologique, vie quotidienne, culturel, actualité....) "
Il a été évoqué que l’an dernier, les candidats ont eu le choix entre le document iconographique et le texte. 
> Ce fonctionnement est-il maintenu pour la session 2019 ?
Réponse : oui
> Si oui,choisissent-ils après avoir vu les documents ou avant de les voir ? (des disparités ont été constatées l’an dernier)
Réponse : en effet nous ferons en sorte que cette année tous les membres du jury suivent la même procédure. Voici les instructions qui seront communiquées au membres du jury : il faut présenter un document iconographique et un texte à chaque candidat, une fois qu’il est entré dans la salle d’examen. Le candidat doit faire son choix rapidement après avoir lu le titre du document et vu le document iconographique. Il n’est pas question de lire le texte avant mais de prendre connaissance du sujet par le titre.
> Doit-on officiellement informer les candidats qu’ils auront le choix ?
Réponse : oui
> Par ailleurs, le rapport précise que : Le candidat commence par présenter le texte tel qu’il l’a compris, en dégageant une problématique et en organisant son commentaire, puis, dans un deuxième temps, il lui est demandé de donner son avis sur la thématique proposée" S’il choisit (ou tombe sur) une iconographie, quelle est la forme attendue ? Doit-il aussi présenter le document, dégager une problématique et immédiatement proposer une interprétation de l’image selon des axes, suivie d’une explication du message de l’artiste et du point de vue du candidat ? 
Ou peut-il, sans être pénalisé, organiser sa présentation comme suit : 
1. présentation du document 2. Description factuelle 3. Interprétation 4. But/message de l’artiste 5. Opinion personnelle

Réponse : L’objectif est que le candidat ait un temps de parole qui permet à l’examinateur d’avoir un premier aperçu de son niveau d’anglais. Le commentaire iconographique et le commentaire de texte doivent être organisés de telle façon à ce que le jury puisse suivre le raisonnement du candidat. Les points numérotés ci-dessus donc présentent une manière claire de présenter un document iconographique. 

Pour finir, serait-il possible d’avoir accès au barème de notation pour l’oral ? Nous l’avons pour l’oral de la banque PT mais je ne sais pas si vous appliquez le même. 
 
Réponse : le barème est le suivant : 
Compréhension du document et production personnelle : 3
Syntaxe : 4
Lexique 4
Phonologie 3
Capacité à communiquer et interagir : 6
 
Pour information, voici le déroulement type de l’entretien : 
-  le candidat entre dans la salle et doit montrer sa convocation et une pièce d’identité.
-  L’examinateur lui montre un texte et un document iconographique. Le candidat peut jeter un coup d’oeil sur les deux documents et choisir rapidement celui qu’ il préfère. 
-  Le candidat s’installe pour 30 minutes maximum afin de preparer ce qu’il va dire. le candidat laisse tous les documents et brouillons dans la salle.
-  Si le candidat est prêt avant 30 minutes et s’il est d’accord, l’entretien peut commencer avant le temps règlementaire de 30 minutes. 
-  Ensuite l’entretien commence : 15 – 20 minutes selon le niveau du candidat. 
-  Le candidat explique le document
-  L’explication est suivie de quelques questions
-  Ensuite l’examinateur va avoir une conversation avec le candidat sur des sujets qui n’ont pas de rapport avec les documents, pour tester sa capacité à communiquer et interagir spontanément. Il faut éviter de préparer cette partie à l’avance, car il n’y aurait plus de spontaneité. 
-  Fin de l’entretien - le candidat laisse tous les documents et brouillons dans la salle. 

Compte rendu rédigé par Céline Agoutin, Lycée Blaise Pascal, Rouen

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Création de site internet & référencement internet & référencement naturel : www.impaakt.fr