Accueil du site > Les lettres > Rencontres avec les Jurys des Concours > Rencontres avec les jury - concours 2010

Rencontres avec les jury - concours 2010

lundi 2 mai 2011, par webmestre

 Concours commun Mines - Ponts

Le nombre de candidats inscrits pour le concours 2010 a été d’environ 14000 dont 13% d’étrangers, 25% de filles et 22,5% de boursiers, toutes filières confondues. Toutefois ce dernier chiffre devrait augmenter sensiblement en 2011 en raison de la gratuité de l’inscription pour les boursiers.

Un gros travail d’analyse des résultats a été fait par le concours commun afin d’étudier les discriminations éventuelles que subiraient les boursiers. Aucun épreuve n’est apparue comme vraiment discriminante selon ce critère.

- Le déroulement de l’écrit a été perturbé en raison de l’éruption du volcan islandais : 60 à 70 candidats d’Afrique du Nord et 2 candidats de la Réunion n’ont pu composer.

Quelques incidents mineurs ont été relevés (une coupure d’électricité dans le centre d’écrit de Toulouse, un candidat évacué pour raison de santé à Lille, des problèmes dus à la météo à Poitiers) mais la session s’est globalement bien déroulée. Le nombre d’admissibles, toutes filières confondues a été de 3808, soit en légère augmentation par rapport à 2009 (3780).

Nous avons fait remarquer que le sujet de Français proposé à l’écrit était bien inscrit dans le programme et correspondait à l’esprit de l’épreuve : il permettait à tout étudiant sérieux de donner la mesure de son travail et aux meilleurs de se distinguer. La moyenne de l’épreuve permet de valoriser le Français parmi les autres disciplines, de souligner son importance, et l’écart type rend justice aux étudiants qui ont travaillé sérieusement le programme et les méthodes.
La moyenne en Français est de 11,63 en MP, 12,27 en PC et 11,73 en PSI.

- Le déroulement de l’oral a été satisfaisant. La moyenne en Français est de 11,90 en MP, 11,71 en PC et 11,75 en PSI.

Pour l’UPLS, Sandrine Costa - Colin

 Concours Commun Polytechnique

Le bilan, dressé par le président du concours, a attiré notre attention sur un certain nombre de faits :

  • l’augmentation du nombre de places en écoles d’ingénieurs
  • l’augmentation du nombre de candidats, en particulier dans la filière PSI
  • la forte présence des boursiers et des jeunes filles, inscrits et reçus :
{{}} Inscrits Classés Entrants
Jeunes filles 30% 29% 29,4%
Boursiers 24,2% 24,4% 24,6%
3/2 75% 72% 66,4%

Au cours de cette réunion, nous avons également appris que l’épreuve dite « de synthèse » devrait disparaître des concours destinés au recrutement de l’Ecole Navale et de l’Ecole de l’Air. Ces écoles recruteront désormais sur le concours Centrale à partir de 2011. Le décret n’était toutefois pas encore sorti en novembre 2010.

Les organisateurs du concours et les représentants de l’UPLS ont déploré l’incident qui a conduit les candidats de la filière PC à repasser leur épreuve de Français. L’UPLS, en se fondant sur les remarques que lui avait adressées des professeurs et des élèves, a quant à elle fait part de ses réflexions sur le sujet et le sujet de remplacement en filière PC. Ces deux sujets ont été trouvés originaux et permettaient aux élèves de développer une réflexion personnelle tout en exploitant le cours. Ils ont très certainement permis aux élèves ayant une bonne connaissance des œuvres d’obtenir une note satisfaisante.

Pour l’UPLS, Cécile Cerf.

 Concours Centrale Supelec

Pour l’épreuve de Rédaction, l’UPLS était représentée par Muriel Such, le jury par trois de ses membres dont Mme Anglard et Mr Giovachini , en l’absence de Mme Armand. Le rapport ayant été mis en ligne pendant la réunion, il avait été impossible de le consulter auparavant.

- Filière MP-PC : l’UPLS a signalé le caractère « déconcertant « du texte de Giono qui était à résumer, tant pour les étudiants que relativement aux textes habituellement proposés pour l’épreuve . Le jury ayant rappelé que son sujet n’était ni « irrégulier » ni « aberrant », et que la réduction du volume du texte à résumer se maintenait, les professeurs ont été invités à trouver dans le rapport des éléments de réponse à leurs interrogations, et s’ils le souhaitent, à participer à une réunion avec le jury pour que « le message passe » . Nous espérons toutefois avoir été entendus.

- Filière TSI : les sujets n’ayant pas donné lieu à d’autres remarques que positives, il aurait été agréable de faire état de cette satisfaction si l’évocation du sujet de MP-PC n’avait quelque peu monopolisé l’attention,

Pour l’UPLS, Muriel Such.

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Création de site internet & référencement internet & référencement naturel : www.impaakt.fr